Chercher des personnes, des lieux ou d’autres choses


Artistes: naakita feldman-kiss (Toronto, Canada) – Joe Hamilton (Melbourne, Australie) – Hou I-Ting (Taipei, Taiwan) – Brianna Lowe, (Toronto, Canada)
Commissaires: Corinne Beaumier et Fannie Gadouas

14 juillet – 13 août
Galerie B-312

 

Vidéo: discussion en ligne avec les artistes

 
Chercher des personnes, des lieux ou d’autres choses porte un regard sur notre architecture sociale et spatiale influencée par les plateformes web. En ce temps héritier de la révolution numérique du 21ième siècle où cumulent et s’activent les artistes de nouveaux médias, il n’est pas suprenant que certains d’entre eux exploitent ou font référence à Google Maps, Google Earth, Craigslist les sites de réseaux sociaux et les moteurs de recherche dans leur oeuvre ou dans leur processus. L’exposition ne se veut ni optimiste ni pessimiste à l’égard de ces technologies dont l’utilisation est critiquable, mais agit comme un constat d’angoisses et d’opportunités qu’elles nous offrent. La multiplication des connexions, le champ infini de l’expression publique, les images satellitaires et urbaines sur le web ont en effet ces qualités doubles de liberté et d’étouffement, d’élargissement et de rétrécissement. Indéniablement issue de la génération N, aussi appelée Net Generation aux États-Unis, les artistes internationaux et hors province sélectionnés pour cette exposition savent bien saisir le temps dans lequel ils sont et les outils avec lesquels ils ont grandi.

*« Chercher des personnes, des lieux et d’autres choses » sont les mots apparaissent dans la barre de recherche Facebook.