Shanie Tomassini | Chih-Chien Wang

Du 16 janvier au 14 février 2015
Vernissage le 16 janvier à partir de 18h

 

Nature molle, vues de l’exposition, Galerie Les Territoires, 2015. Images : Chih-Chien Wang.

 

NATURE MOLLE 

Shanie Tomassini

 

Shanie Tomassini aborde la sculpture dans un dialogue avec son récit historique. Son geste est assidûment lié à un désir de symbiose avec la matière et s’exécute à travers un échafaudage de pirouettes et de défis techniques. C’est à travers une réflexion sur le processus de création qu’elle soumet son environnement de travail à une série d’épreuves qui interrogent la matérialité de ce qui l’entoure. Par un détournement de la matière qui force une dérive sémiotique, elle en vient inévitablement à remettre en question le statut des choses.

 

Les oeuvres réunis dans Nature molle proposent un constat boiteux se révélant sous plusieurs couches, dans des jeux de mises en abîme et de dérives matérielles. Ces objets qui sont les miroirs de nos quotidiens nous révèlent une seconde nature sous la forme d’une certitude ramollie. Leur présence nous semble alors malléable, plus difficile à cerner. Leur réalité triviale prend ainsi la forme improbable d’une menterie scintillante.

 

Shanie Tomassini a pris part à un bon nombre d’expositions collectives, notamment à la galerie Art Mûr (2013, 2014), à la Fondation Guido Molinari (2014), à la Maison de la culture Frontenac (2012) et à la Maison des arts de Laval (2014). Elle vient tout juste de compléter un baccalauréat en art visuel à l’UQAM (2014) où elle a été récompensée par plusieurs bourses. Elle est l’instigatrice du projet de commissariat Expo de casier (2013-2015) qui propose une alternative de diffusion qui met en valeur le travail d’artistes émergents.

 

+

 

A Helper, vues de l’exposition, Galerie Les Territoires, 2015. Oeuvres gracieuseté de Pierre-François Ouellette art contemporain.

 

A HELPER 

Chih-Chien Wang

 

Ce projet est une exploration collaborative de la frontière entre soi et les autres par l’intermédiaire de la figure d’un aidant. S’appuyant sur plusieurs médias et formes – y compris des conversations, des contes, de la documentation, dessin, photographie, vidéo, les mouvements du corps et des reconstitutions – l’exposition tisse un monde où l’offre et la demande coexistent et où l’acte d’aider est illustré tel un mouvement de connexion. A Helper souligne le processus et le rappprochement; il transporte le spectateur à travers le passé des individus et encourage la reconnaissance de la présence des autres. L’artiste remercie le Conseil des Arts du Canada pour son soutien.

 

Artiste invité, Chih-Chien Wang dirige la programmation MAPPE à la galerie Les Territoires de janvier à mai 2015.

 

Les oeuvres de Chih-Chien Wang ont fait l’objet de plusieurs expositions, y compris à Dazibao, Optica, Gallery 44, Gallery TPW, The New Gallery, Leonard and Bina Ellen Gallery, Dare-Dare, FOFA, Art Space, Galerie Les Territoires, Jack Shainman Gallery, Aperture, et Musée de l’Elysée. Ses expositions les plus récentes ont été présentées au Musée d’art contemporain de Montréal (2008, 2010), le Musée de beaux-arts du Canada (2010), Pierre-François Ouellette Art Contemporain (Montreal, 2014, Toronto, 2013), Expression (Saint-Hyacinthe, 2014), Musée de beaux-arts de Montréal (2012 – 2013) et Musée régional de Rimouski (2013). Les oeuvres de Chih-Chien Wang figurent dans diverses collections, y compris le Musée d’Art Contemporain de Montréal, Musée des Beaux-Arts de Montréal, Musée National des Beaux-Arts du Québec, National Gallery of Canada, Hydro Quebec, National Bank of Canada, Royal Bank of Canada, TD Bank, Caisse Desjardins, Caisse de dépôt et placement, Musée de l’Elysée, Collection Prêts d’œuvre – MNBAQ, BMO Financial Group, Ville de Montréal et le Banque d’art du Conseil des arts du Canada.

 


Pour plus d’informations surnotre programme MAPPE cliquez ici.