Portfolio : Marie-Ève Fortier

 

Biographie

 

Marie-Eve Fortier a obtenu, en 2009, une maîtrise en arts visuels et médiatiques sur le thème de la matérialité du texte et de la dissolution sémantique. Depuis, elle poursuit ses recherches en installation et en photographie. Son travail a été présenté dans différents lieux d’art tels que la galerie [SAS], la galerie Les Territoires et l’organisme Art Souterrain. Parallèlement, elle enseigne les arts plastiques au niveau collégial et collabore aux créations de la compagnie de théâtre multidisciplinaire Matériaux Composites. Avec ces derniers, elle participe à la conception et à la mise en oeuvre de plusieurs spectacles et événements.

 

 

Démarche artistique

 

Dans son projet Prend garde quand tu dis, tu pourrais dire autre chose, Marie-Ève Fortier se base sur une série de listes : des suites de synonymes pistées dans le dictionnaire. À partir de la définition d’un premier mot, l’artiste choisit un deuxième mot qui ouvre la piste vers un troisième et ainsi de suite. Ce processus dessine des chemins dans le langage et, au début de chaque série, elle ne peut deviner là où la langue va la mener. D’imagination à fantaisie, puis d’extravagance à absurdité, jusqu’à stupidité. D’un terme à l’autre, elle laisse le jeu des significations se décliner vers un registre plus obscur et se laisse surprendre par son système de dérive langagière.

Les différentes suites de mots sont superposées à des photos de paysages brumeux. Les formes se perdent dans la distance et nous ne voyons plus où la route nous mène, comme si nous marchions les yeux mi-clos dans un non-lieu où les choses peinent à se définir. Ces images s’imposent au projet des déclinaisons comme étant une métaphore des chemins que l’artiste trace dans son dictionnaire : du net au dilué, du cadre choisi à l’incontrôlable.