Portfolio : Joannie Boulais

 

Biographie

 

Après avoir obtenu son baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal en avril 2009, Joannie Boulais décroche sa première exposition solo à la galerie Les Territoires en automne 2011. En 2012, elle s’envole pour l’Argentine pour une résidence d’artiste, elle se rendra en Espagne pour une seconde résidence d’artiste, elle exposera à Winnipeg, à Carleton-sur-Mer, et elle présentera ses livres d’artiste à la bibliothèque attenante à la Maison de la culture de Saint-Léonard. Joannie Boulais s’intéresse aux différentes formes d’exposition dans l’espace public qui lui permettent de surprendre le spectateur et d’atteindre différents publics.

 

Démarche artistique

 

Joannie Boulais s’intéresse et s’inspire des ambiguïtés linguistiques que cachent ou révèlent l’identité : double sens, calembours ou mauvaises traductions. Son processus créatif débute par une collecte d’objets : livres, souvenirs, cartes géographiques et peluches. Elle s’inspire de poèmes, de chansons, de pièces de théâtre et de bandes dessinées traitant plus ouvertement d’identité sexuelle pour en détourner les stéréotypes de la culture populaire. Dans Blablabla de nanas, elle investi des cartes géographiques en les recouvrant de peinture blanche, ne conservant majoritairement que les prénoms féminins qui proviennent de la toponymie des villages et des lacs. Un nouveau réseau féminin apparaît. Puis, elle associe ces prénoms à des phylactères ou à des extraits de livres portant sur la femme, passant de l’autobiographie de Janette Bertrand  au roman policier de Mary Higgins Clark. De la lecture des propos de ces nanas qui passent du coq à l’âne, émergent des rôles récurrents : épouse, mère, pitoune…